promenades culturelles Imprimer
Écrit par AMLO   
Samedi, 05 Septembre 2009 19:26

 

Pour mieux connaître le passé et les vestiges de votre région, Amitiés-Loisirs vous propose une fois par mois, d’aller à la découverte d’un Château, d’une Abbaye, d’une Cathédrale, de Grottes, de Musées et de villages chargés d’histoire !

Les trajets se font en bus, le rendez-vous est fixé à la sortie du "METRO STATION ARGOULETS".

Un guide local vous fait partager sa passion des lieux... Vous prendrez le temps d’écouter... d’échanger... mais aussi de contempler ou de flâner .......

                                                                                        En savoir plus Michelle 05 61 85 28 19

 

Prochaines Sorties Culturelles  

             

DIMANCHE 17 JUIN :   Deux sites remarquables de l’Aveyron  (12)           

 l'Abbaye de SYLVANES et le château de MONTAIGUT

Matin : visite de l’abbaye

Cette abbaye cistercienne a été fondée en 1136 par Pons de L’Héras. Elle est située dans un cadre naturel d’exception et c’est aujourd’hui un haut lieu de culture, d’art et de spiritualité.

Magnifiquement restaurée, c’est un pôle touristique incontournable, nous pourrons admirer l’église, le cloître, la sacristie, la salle capitulaire et le scriptorium des moines, ancienne salle voûtée du XIIIème siècle.

Midi : repas pour tout le culturel dans le scriptorium.

Après-midi : Départ pour Gissac, village situé à proximité de l’abbaye, et visite du château fort médiéval de Montaigut.

Sa construction a commencé au Xème siècle et c’est une imposante forteresse qui, grâce à sa situation sur un éperon rocheux, domine la vallée du Dourdou. Il présente également de belles salles voûtées dans lesquelles ont lieu des représentations théâtrales.

Rendez-vous :  Métro Station Argoulets  à 7 h 00 - Départ à 7 h 15

Prix : Bus + visites + repas : Adhérents 46 € - non adhérents 49 €

Inscriptions : Colette 06 87 49 26 13 / Monique 05 61 75 99 34

***********************************

                                

 DIMANCHE  22 JUILLET : En vallée d’Aure, lieu d’art et d’histoire des Hautes-Pyrénées 

Matin : visite d'Arreau

Le village d’Arreau  (703 m d’altitude) est situé à la confluence des vallées d’Aure et du Louron et de leurs rivières respectives. Il est entre le col d’Aspin et celui de Peyresourde que le tour de France a rendus célèbres.

Il s’est d’abord développé autour d’un sanctuaire roman dédié à St-Exupère. Sa situation de carrefour en a vite fait un lieu très fréquenté sur la route de St-Jacques-de-Compostelle. Il s’est beaucoup développé au XVI-ème siècle grâce à ses foires et marchés. Aujourd’hui il présente un bel ensemble architectural avec demeures anciennes et maisons aux toits d’ardoise.

Midi : restaurant ou pique-nique, le préciser à l’inscription.

Après-midi : Visite de l’église de Jézeau  (classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO)

C’est une ancienne propriété des Hospitaliers de St-Jean de Jérusalem.

Elle  est remarquable par son architecture romane (avec le clocher mur, le chevet, le tympan), et aussi par sa voûte en bois décorée de peintures monumentales du XVIème siècle.

Rendez-vous :  Métro Station Argoulets  à  7 h 15 -     Départ à  7 h 30

Prix : Adhérents  30 €  -    non adhérents 33 €

(Ces prix comprennent le bus et les visites,  le restaurant est en plus et à régler sur place)

Inscriptions :   Colette  06 87 49 26 13 / Monique 05 61 75 99 34

                         

 


  

 

RESUMES DE NOS BALADES CULTURELLES ... 


   

Dimanche 15 avril 2018 -  BARBASTE et VIANNE 

Par un petit matin frais nous sommes partis en direction du pays d’Albret. Notre premier arrêt a été pour la visite du site du « Moulin des tours » entre Nérac et Barbaste.

A la descente du bus, pour franchir la rivière «La Gélise» nous avons emprunté un pittoresque pont roman construit au 12ème siècle en remplacement d’un ancien passage à gué pour faciliter les échanges de marchandises et les transhumances.

Et nous sommes arrivés à l’imposant moulin fortifié construit à l’emplacement d’un autre  ancien moulin.

Il est doté de quatre tours (dont la plus haute culmine à 29 mètres) qui en ont fait aussi un ensemble défensif. Il a appartenu pendant des décennies à la famille d’Albret et Henri IV  aimait à dire qu’il en était le meunier. Il y passait beaucoup de temps.

Au 19ème siècle il a été racheté par des banquiers d’Agen puis par Antonin  Bransoulié  qui a rajouté une véranda, un entrepôt et un trompe-l’œil avec façade baroque et balcon sur le rocher d’en face.  Il a ensuite été endommagé par un incendie, puis restauré. Il appartient maintenant à « Albret communauté ». Cette visite a été tout à fait plaisante, soleil, ciel bleu, environnement bucolique et guide très compétent à notre écoute.

Puis nous avons regagné le restaurant « La ferme de Lafitte » à Montgaillard où des spécialités locales et une succulente poule au pot nous attendaient.

La journée s’est poursuivie à Vianne, bastide fondée au 13ème siècle entourée de remparts très bien conservés. Tout à côté de la porte par laquelle nous sommes entrés se trouve l’église Notre-Dame dont la construction est antérieure à celle de la bastide. Elle est de style roman, et dans le jardin qui l’entoure on peut encore voir des tombes médiévales. Nous avons parcouru les rues qui se coupent à angle droit pour rejoindre le pont suspendu sur la Baïse avec les bâtiments de l’ancien octroi puis la place centrale.

Nous avons terminé la journée dans la boutique d’un maître verrier, Dino Glass. Il nous a fait une intéressante démonstration de son travail de souffleur de verre. Ses réalisations sont superbes et nous ont enchantés par leurs couleurs éclatantes.

C’est là que nous avons retrouvé les randonneurs pour le sympathique pot de l’amitié et le retour à Toulouse.

Ce dimanche riche en découvertes s’est déroulé de bout en bout de façon très agréable et de plus, ce qui ne gâte rien, par une météo idéale.  

                  Monique 

Dimanche 25 Mars : FRANJEAUX - MONTREAL 

Nous sommes partis par un temps maussade, mais ça s’est levé rapidement !

A 10 h nous avions rendez- vous avec notre guide pour la visite de Fanjeaux, au coeur du Pays Cathare, qui est un

village médiéval, accroché à un piton rocheux avec vue sur la plaine. Il y avait même un Temple édifié à la gloire de Jupiter ! Fanjeaux fut intimement lié au catharisme.

La seigneurie faisait allégeance au Comte de Toulouse. Le troubadour Perceval « chantait le village : Paradis sur terre ! ». Ancien oppidum, temple romain, puis cité médiévale aux fortifications dotées de 14 tours qui ont été détruites au fil des temps, le village garde la structure médiévale. Mais très peu de vestiges. Le travail de restauration est réalisé par des structures en métal, et le dialogue sera mis en route en juillet…

C’était un passage pour toute la région, tout près de la montagne Noire.

Après une petite montée, la statue de « la parfaite ». Nom donné par le christianisme pour tourner en dérision le catharisme.

Visite de « La major St Dominique » avec vitrail de la légende de St Dominique créateur des Dominicains. Simon de Montfort s’est regroupé avec St Dominique.

Puis nous avons visité l’église de l’Assomption de Fanjeaux, avec une explication très détaillée de celle-ci et de son trésor par une guide qui connaissait parfaitement cette église.

A la sortie le soleil a fait son apparition et ne nous a plus quittés !!

Nous avons rejoint notre restaurant à Montréal, et au dessert la Laughing rando 3 a pris le café avec nous…

L’après- midi nous avons parcouru les rues de Montréal avec notre guide, et nous nous sommes rendus devant la Collégiale St Vincent (en réfection) dommage car elle est imposante. Il y a des puits partout dans le village, et il y avait 4 portes d’entrée, comme à Fanjeaux.

Il nous faudra donc absolument revenir cet été pour voir : 1/la structure métallique de Fanjeaux, 2/ La Collégiale de Montréal, 3/le concert à la collégiale 4/et le village de Laurac (castrum médiéval) !

Tous les randonneurs nous ont rejoints au bus où nous avons pris le pot de l'amitié comme à l'accoutumée, après cette journée bien remplie

               Mireille  


 

 Dimanche 10 décembre 2017 :  ( Sortie culturelle)  LA RONDE DES CRECHES 

Nous étions une quarantaine à partir de bon matin et, situation exceptionnelle, pas de randonneurs, tous les participants avaient choisi le « mode culturel » ! 

Notre guide nous attendait à Saint-Antoine pour cette ronde des crèches placée sous le thème de (l’ouest américain). Comme chaque année les bénévoles gersois ont été remarquables et nous avons été enchantés par leur travail fait à la fois de réalisme et de fantaisie.
A Saint-Antoine c’était le cheval de fer, à Flamarens la ruée vers l’or, à Gimbrède l’orpaillage et n’oublions pas la diligence, le village du Far West, les indiens, les trappeurs, le pony express présentés dans d’autres villages parmi les huit impliqués dans la ronde des crèches.
Des produits régionaux, miel, conserves, étaient aussi proposés à proximité, de même que de superbes réalisations artisanales et chacun a pu y trouver de quoi compléter son marché pour les fêtes de fin d’année.
Evidemment, nous avons eu la très agréable pause déjeuner. Nous étions si nombreux qu’il nous a fallu réserver dans deux restaurants différents. Je précise que cela n’a donné lieu à aucun problème de frustration dans le groupe, les repas servis ont été autant appréciés dans l’un que dans l’autre !
Les visites que nous avons faites, la convivialité, la bonne humeur, la grande gentillesse et la compétence de notre guide nous ont fait oublier le temps maussade que nous avons essuyé l’après-midi.
Cette journée passée autour du canton de Miradoux va, c’est certain, laisser un excellent souvenir à tous.
                           Monique 

 

                

 

Dimanche 12 novembre 2017 : (Sortie Culturelle)   Montmaurin  Boulogne sur Gesse

 

                  

Sous la houlette d’un guide, nous avons commencé par visiter «  la villa gallo-romaine de Montmaurin » de près de 200 pièces, implantée sur une gigantesque exploitation. Elle perdurera jusqu’au milieu du Ve siècle. Elle exploitait 100 à 500 ha sous l’empire romain avec une centaine d’esclaves et profitait de la proximité de la rivière la Save. Elle a été découverte par Georges Fouet en 1949.

Il subsiste des traces des thermes, d’un temple et de nombreuses chambres en marbre. Elles étaient plus petites que le couloir !!! Le chauffage se faisait par le sol. Il y avait plusieurs pièces chauffées autour du péristyle. Les thermes étaient en plein air et couverts. Tout était décoré de marbre et de belles fresques. Il y avait un château d’eau, avec distribution pour le tout, très sophistiqué. Dans les bains se trouvait une partie massages (bains froids et chauds). Le mortier des romains était très avancé…   
L'atrium avait une réserve d’eau (bassin de rétention collecteur d’eau de pluie). Tout était fait pour vivre en autarcie. L’Evêque restait le maître et prenait le pouvoir… Puis la « villa » tomba en ruine (pillage) et laissée ç l’abandon. Rien n’a été reconstruit dessus, ce qui fait qu’après des fouilles approfondies, l’on a découvert de nombreux vestiges.
Ensuite nous Lavons visité le musée avec une guide très intéressante, mais très bavarde…
Entre 200 et 250  la « villa » est abandonnée, on pense que la rivière a débordé et causé de nombreux dégâts. Georges Fouet a creusé jusqu’à 10 m de profondeur pour trouver des ossements, des pièces de monnaie et de nombreuses statuettes que nous avons pu voir dans ce musée.
Et vers 13 heures notre restaurant nous attendait !!!
Petite balade dans Boulogne, visite de son Eglise et nous sommes allés rejoindre les randonneurs, avec qui nous avons terminé notre périple par la visite d’une chapelle à Montmaurin avec une magnifique mosaïque, toujours commentée par notre guide du matin très impliquée dans la sauvegarde du patrimoine.
Puis le pot de l’amitié devant la chapelle, avec arrêt de la bruine...   Nous avons même eu du soleil...

                    Mireille

 Dimanche 8 octobre  2017 :  (Sortie Culturelle) AU COEUR DE LA MONTAGNE NOIRE                                                         

Un temps magnifique pour cette sortie dans l’Aude.
Nous avons d’abord suivi un agréable sentier bucolique entre rochers, arbres et rivière pour accéder au moulin à papier de Brousses et Villaret, le dernier encore en activité de la région Occitanie. Notre guide nous a expliqué les différentes étapes de la fabrication artisanale du papier à partir de chiffons. Nous avons pu voir les imposantes machines, les moteurs hydrauliques, les roues à aube nécessaires à cette industrie.

La pause déjeuner s'est déroulée au illage de Saint-Denis avec, pour les uns un repas à base de produits régionaux dans une sympathique petite auberge, et pour les autres un pique-nique sur une place ombragée.

Ensuite  nous sommes partis à Saissac pour découvrir les imposants vestiges de son château. Ce château est situé dans un environnement exceptionnel et de ses différentes terrasses on jouit d’un vaste panorama avec à l’horizon la chaîne des Pyrénées. Il a été construit au Xe siècle puis il a été la résidence d’une puissante famille vassale des seigneurs Trencavel, son histoire est liée à celle du catharisme et à la croisade des albigeois. 
Nous avons ensuite rejoint notre bus et les randonneurs. Ce dimanche fut très agréable et s'est déroulé de bout en bout sous un soleil radieux.  

                        Mireille 
                                                                                                                       

    

 

 

 
CONTACTS : Colette 06 87 49 26 13 Des permanences sont assurées, (hors jours fériés et vacances scolaires) : les lundis et vendredis de 14 h 00 à 16 h 00, Maison des Associations, 3 Place Guy Hersant  -  31000 Toulouse
     Tél.:05 36 25 28 30
Mis à jour ( Vendredi, 08 Juin 2018 10:36 )